Voilà, la campagne  électorale du premier tour touche à sa fin, et c’est pour cette raison que nous fermons le blog, conformément à l’article 49 du code électoral.

Le 8 décembre, nous avons donc créé officiellement le blog Arbois2008 et nous étions les premiers. Franchement, nous ne pensions pas avoir tant de succès au regard de ces chiffres :

Pages vues

Total visiteurs

Nouveaux visiteurs

Visiteurs déjà

connus

39914

7988

2066

5922

Nous avons souhaité organiser un débat interactif avec les électeurs, sachant qu’il fallait surveiller les dérives éventuelles. Comme nous l’avons indiqué, nous avons supprimé un seul message qui était hors sujet et très malsain.

Nous avons bien apprécié qu’une liste prenne le même hébergeur que nous (canalblog), et que l’autre liste parle de leur blog alors que c’était un simple site internet. Au moins, les arboisiennes et les arboisiens ont été gâtés, et nous sommes ravis d’avoir montré la voie.

Pour une question d’éthique et de transparence, nous n’avons pas souhaité avoir de bannières publicitaires sur notre blog. Nous avons donc payé 3 euros par mois (oh !, qu’ils sont riches) pour éviter tout amalgame. Comme le précise le droit à l’internet, la bannière publicitaire sur un blog électoral doit être absolument évitée, qu’elle soit consentie à titre onéreux ou à titre gratuit. Nous ne souhaitions pas que ce "méchant américain" Google engendre des profits supplémentaires sur notre dos, via ses annonces. Le blog voisin a été plus capitaliste que nous sur ce sujet, et ce n’est pas banal.

En parlant de Google, nous sommes fiers d’être référencés à la troisième page en tapant le mot « Arbois ».

Nous avons pu observer que la politique politicienne était bien présente pour quelques bloggeurs. Nous avons bien compris que l’on dérangeait d’être une liste multipolitique ou pour certains, une liste apolitique. Mais désolé, il faut bien vivre avec son temps.

Voilà, le blog n’est peut-être pas le meilleur de moyen de communication, mais le blog Arbois2008 a eu le mérite d’exister. Il n’a peut-être pas apporté des idées nouvelles, mais comme le dit Mme Camuset, il fait maintenant parti du paysage électoral au même titre qu’une affiche ou une réunion publique. De nouveau, il faut bien vivre avec son temps.

En tout cas, Bernard Amiens aura été le premier candidat arboisien à dialoguer en direct, pendant trois heures, sur un site Internet. Notre jeune retraité a bien compris les enjeux du troisième millénaire et il sait vivre avec son temps.

Merci à toutes et tous pour votre fidélité et n’oubliez pas votre pièce d’identité et votre carte d’électeur pour dimanche prochain. Nous avons la chance de voter et de pouvoir choisir entre différentes listes ce qui n’est malheureusement pas le cas dans certains pays non démocratiques.

Les rédacteurs